couverture ardoise naturelle

Ardoise naturelle CUPA PIZARRAS pour la rénovation du Château de La Grillière à Monétay-sur-Allier

 

Ardoise naturelle CUPA

CUPA PIZARRAS recouvre le Château de La Grillière, une construction néo-gothique-écossaise datant des années 1895-98.

Situé sur la commune de Monétay-sur-Allier, la originalité de cette couverture faite avec notre ardoise naturelle CUPA 4 Sélection Monument Historique, est sa réalisation à partir d’ardoises en ogive.

Ardoise naturelle CUPACUPA 4, exfoliée à une épaisseur moyenne de 5 mm, format 40x25 PICO, a été retenu par les couvreurs.

Cette ardoise naturelle présente une texture lisse et une couleur foncée qui sont parfaitement adaptées pour la restauration à l’identique de bâtiments inscrits et classés. 

Pour les parties techniques (campanile, tourelle, dôme rond et dôme à quatre pans à l’impérial), un format plus classique convenait parfaitement:  CUPA 4 Sélection Monument Historique, format 35x20 et 5 mm d'épaisseur. La conduite du chantier, qui doit se dérouler en trois tranches, est dirigée par Jean Bourdet, architecte du patrimoine à Moulins. Il a confié la reprise des couvertures aux entreprises BELLOSTA et ORAMBOT.

INSCRIT AU TITRE DES MONUMENTS HISTORIQUES

Ardoise naturelle CUPA

Lorsque les propriétaires revenant d’un voyage en Angleterre, décident d’abandonner leur château de Logère pour construire un bâtiment d’inspiration écossaise.

Ce château comporte de luxueuses boiseries et éléments de marbre classés. Construit en briques, sur deux niveaux, au centre d’une vaste pelouse, l’édifice présente des ouvertures cintrées, lucarnes et pignons à redents lui confèrent un aspect très "british". Un élève de Gustave Eiffel a construit un auvent situé dans les communs dont les structures sont constituées de poutrelles d’acier.

Ardoise naturelle CUPA

À partir de 1925 et suite à des rachats de terres, la propriété de La Grillière est à son apogée et s’étend sur plusieurs communes. Ainsi, le parc est devenu un haut lieu de la chasse aux faisans vénérés, activité reconnue dans toute la France. L’édifice est inscrit au titre des Monuments historiques en 1988 et classé en 1990.

Parmi les pièces remarquables, on trouve notamment le fumoir avec sa galerie entresolée; la bibliothèque avec ses boiseries et un plafond peint ; la salle à manger et les salons.