couverture ardoise naturelle

Rubén, un fendeur avec plus de 25 ans d'expérience

10 juin 2016

fendeur cupa pizarras palettes ardoise naturelle

Saviez-vous que l'ardoise est produite en utilisant des méthodes traditionnelles ? Nos maîtres fendeurs taillent et exfolient à la main chaque bloc de schiste.

Pour en savoir plus sur cette profession si traditionnelle, nous avons parlé à Rubén García González, un fendeur de notre atelier de Las Arcas 2 (à San Pedro de Trones, León), qui a 49 ans et plus de 25 ans d’expérience comme fendeur d’ardoise.


Quelles sont les compétences nécessaires pour être un bon fendeur ?

Les caractéristiques les plus importantes sont la patience et la volonté d'apprendre, voilà ce qui vous permet d'améliorer chaque jour. Mais sans doute on a aussi besoin de bien connaître le schiste.

C’est un métier manuel, et vous devez comprendre la pierre, savoir comment la traiter. 

En plus, vous devez naturellement avoir une certaine compétence, mais personne n'est né en maîtrisant la technique. C’est aussi vrai que la profession a une tradition familiale bien enracinée, et qu’il y a généralement plusieurs générations de fendeurs dans la même famille, mais la technique n'est pas héritée.

Au début, quand on commence à travailler avec le schiste, on réalise d'autres fonctions: sciage, épaufrure ...  L’apprentissage des différents rôles permet de mieux comprendre les caractéristiques du schiste. En fait, il m'a fallu environ 3-4 ans pour commencer à cliver l’ardoise.

Peu à peu, on  apprend des tâches différentes, et c’est précisément cet apprentissage qui m’a aidé à connaître l’ardoise.

Ainsi, les meilleures compétences comme fendeur sont obtenues par la pratique.

Comment a évolué la façon dont vous travaillez depuis que vous avez commencé ?

Le processus de production de l’ardoise c’est le même que lorsque j'ai commencé il y a 25 ans, il est tout aussi artisanal. Ce qui change c’est la technique personnelle. On évolue et l'expérience vous rend mieux chaque jour.

Comme l'ardoise est travaillée à la main, on apprend à la pratique. Je me souviens que, quand j’ai commencé, j’ai appris avec  l’aide d’un fendeur expérimenté. Il m’a enseigné et m’a conseillé … Et petit à petit, je suis parvenu à dominer la technique.

fendeur cupa pizarras

Combien de palettes d’ardoise produisez-vous par jour ?

C’est difficile de calculer. En moyenne, un fendeur produit environ deux palettes par jour. Mais vraiment je ne le calcule pas. Je me consacre au clivage, pour faire de mon mieux. Ce qui importe vraiment c’est la qualité de l'ardoise

Aussi, à mon avis, un bon fendeur n’est pas celui qui produit le plus de palettes d’ardoise, mais celui qui sait au mieux tirer le schiste.

Pendant vos 28 années d’expérience… Le processus de production de l’ardoise, a-t-il beaucoup changé ? 

En fait la production de l'ardoise est un processus si traditionnel et artisanal comme la façon dont l’ardoise est produite qui n’a presque rien changé depuis mes débuts. L’ardoise est exfoliée, épaufrée et sélectionnée à la main comme avant.

Ce qui a changé c’est la technologie, les machines que nous utilisions avant sont maintenant plus avancées. Et bien sûr la sécurité au travail a été aussi beaucoup améliorée !

Que voulez-vous souligner  pendant toutes ces années comme fendeur ?

J'ai développé ma carrière professionnelle comme fendeur  dans des entreprises différentes, mais ici à CUPA PIZARRAS, je suis très bien avec les gens. Bien que chaque collègue ait son rôle, nous avons une bonne relation… 

En outre, notre chef est toujours prêt à aider, à nous conseiller, et ça, c’est une chose que j'apprécie énormément.

fendeur ardoise


Voulez-vous rester à jour sur nos nouveautés ? Ne manquez pas les derniers articles sur notre blog !