couverture ardoise naturelle

Ardoise CUPA PIZARRAS dans les ateliers du patrimoine à l'Abbaye Royale de Saint-Jean-d'Angély

 

Abbaye royale de Saint-Jean-d’AngélyCUPA PIZARRAS montrera la production des ardoises naturelles aux scolaires dans un atelier qui se déroulera au chantier de l’Abbaye Royale de Saint-Jean-d’Angély le vendredi et le samedi, 26 et 27 SeptembreLa municipalité et l'entreprise de couverture Alain Coutant, responsable de réaliser la restauration de la toiture de ce bâtiment classé 'Monument Historique', organisent deux journées d'ateliers du patrimoine pour mettre en valeur le métier de couvreur.

CUPA PIZARRAS participera aux ateliers avec la diffusion d'une vidéo sur l'extraction et transformation des ardoises CUPA et une démonstration de pose des ardoises, réalisée par un compagnon couvreur. Près de 250 enfants découvriront comment se forme l'ardoise dans les carrières, la découpe artisanale des ardoises, la sélection des meilleurs schistes et le transport en palettes.

Finalement, les enfants s'amuseront avec un atelier d'écriture sur ardoise. Ils pourront inscrire leur nom sur une ardoise qui sera mise en place sur le toit de l'Abbaye. Ce vendredi, les scolaires auront 4 créneaux horaires de réception: à 9:30 heures et 10:300 heures, puis 14:30 heures et 15:30 heures.

PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO

Ardoise naturelle CUPAEnsuite, l'entreprise Alain Coutant expliquera son travail de couvreur aux scolaires et présentera différents atelier de découverte du plomb, du zinc et du cuivre. L'architecte en chef des Monuments Historiques Denis Dodeman abordera le project de réhabilitation de la toiture de l'Abbaye Royale le samedi, 27 Septembre, à 11:00 heures.

Pendant toute la journée, le grand public peut visiter le chantier, qui durera 4 ans.

Cette Abbaye du XVIIème siècle est classée Monument Historique et inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO comme étape des Chemins de Saint Jacques de Compostelle. Située au coeur de la Charente-Maritime, ce bâtiment est le plus remarquable complexe architectual de la ville de Saint-Jean-d'Angély. Au XVIIIème siècle, les salles sont réaménagées selon "goûts nouveaux", rocaille et Louis XVI. Bien National à la Révolution française, l’Abbaye délaissée deviendra collège puis lycée. A partir des années 80, cet ensemble classé monument historique est réhabilité. Aujourd'hui, le bâtiment propose un service d'hébergement avec 37 chambres.