couverture ardoise naturelle

“Les savoir-faire du couvreur parisien” à l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel

10 janvier 2017

toits paris

Le métier de couvreur est une profession ancienne, dont les techniques et le savoir-faire ont été transmis de génération en génération.

Une tradition qui reste en majeure partie semblable dès son origine. Les couvreurs sont aujourd’hui les représentants de cette pratique artisanale qui est devenue en lui-même un art.

C’est pour cette raison que CUPA PIZARRAS a décidé de favoriser le projet consistant en l’inscription “Des savoir-faire du couvreur parisien” à l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel du Ministère de la Culture.

couvreur

LE PROJET PAS À PAS

Un dossier sera déposé à la fin du mois de février 2017 afin d’être inscrit à l’inventaire dès le mois de Mars-Avril 2017. Il est soutenu par la Direction Générale des Patrimoines au Ministère de la Culture qui le considère comme un très bon projet.

Dans un second temps, avec le soutien de Ministère et certainement de la ville de Paris, sera monté un second dossier, plus important, destiné à présenter “les Savoirs faire du couvreur parisien” sur la liste représentative du Patrimoine Culturel immatériel de l’Unesco (Convention de 2003).

C’est ainsi que le projet initial d’inscrire les “Toits de Paris” au Patrimoine Mondial de l’UNESCO a été réorienté en mettant davantage en valeur “le savoir faire", “l’homme et le geste” plutôt que l’œuvre construite en tant que telle.

Ce comité est dirigé par Gilles Mermet, Photographe-Journaliste, soutenu par Delphine Bürkli, la maire du 9ème arrondissement.

Et CUPA PIZARRAS, le leader mondial de l’ardoise naturelle, ne pouvait pas manquer l’opportunité d’y participer ! Pour l’occasion, on préparera avec l’aide de l’équipe du GCCP et des autres entreprises collaboratrices un dossier sur “Les savoir-faire du couvreur parisien” contenant des informations et témoignages sur le plan technique, historique et humain autour du métier de couvreur et des matériaux de couverture.

TOITURE EN ARDOISE : TRADITION ET BEAUTÉ TOUT-EN-UN !

Si les toitures parisiennes sont si emblématiques de Paris, c’est en partie à cause de la teinte grise foncée des toits en ardoise. Elle était le matériau de prédilection des bourgeois du 19e siècle.

maison couverture en ardoise

Utilisée dans la tradition architecturale française pour la construction de monuments et de châteaux, l'ardoise naturelle est aujourd'hui un gage de qualité et d’esthétique pour l'habitat contemporain.

L’éclat naturel et la texture inimitable de l’ardoise la convertissent en un matériau élégant et avec une personnalité unique. Un élément différenciateur qui donne du prestige à n’importe quelle superficie.

Et il n’y a pas de meilleur exemple que celui de l’ardoise naturelle CUPA PIZARRAS, un matériel vraiment unique avec des proprietés inégalées. Découvrez-les ici !