couverture ardoise naturelle

Ardoise naturelle CUPA PIZARRAS pour la réhabilitation des grands magasins de Lille

 

Ardoise naturelle CUPAPIZARRAS sur les grands magasins de Lille

Ardoise naturelle CUPA PIZARRAS a été utilisée pour la transformation des grands magasins de Lille en 80 logements de haut standing. L'ardoise naturelle CUPA 4 Sélection Prestige, format 32x22 de 5 mm d'épaisseur, offre une parfaite intégration architecturale pour ce bâtiment historique inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1948.

Issu de CUPA 4, fleuron des ardoisières CUPA PIZARRAS, l'ardoise sombre de la Sélection Prestige est exfolié au plus fin à une épaisseur constante de 3,8 mm. 

Destinée aux restaurations d’exception, la sélection de l’ardoise est effectuée de manière drastique. Une fois posée en couverture, l’ardoise rapporte à l’ouvrage une majesté toute nouvelle.

100 compagnons et 15 millions d'euros ont été nécessaires pour cette réhabilitation d'envergure.  La toiture a été refaite avec de l'ardoise naturelle CUPA 4, de couleur gris foncé, de planéité régulière et de texture lisse.

Ardoise naturelle CUPAPIZARRAS sur les grands magasins de Lille

Aussi impressionnant que le bâtiment d’origine, le Grand Magasin de Lille était le bâtiment civil le plus haut du Nord au XVIIIe siècle. Construit à l’initiative des châtellenies de Lille, Douai, Orchies pour lutter contre disettes et spéculations, le bâtiment date de 1732 et offre neuf niveaux superposés de 1000 m² chacun de stockage: liquides (alcool) en sous-sol, blé, farine, légumes secs, biscuits, salaisons. 

Pendant plus de deux siècles, ce 'grand magasin' sera utilisé par l'intendance militaire, la municipalité, et les contributions indirectes (stockage de récolte de tabac). 

96 LUCARNES EN ARDOISE NATURELLE

Ardoise naturelle CUPAPIZARRAS sur les grands magasins de Lille En 2003, son architecture extraordinaire -six étages, 48 mètres de haut, 300 fenêtres et un symbolisme étrange basé sur le nombre d’or- séduit l’Immobilière Marignan qui l’acquiert aux enchères pour 3 millions d’euros. Le projet de rénovation était ambitieux -78 appartements de grand standing et 10 maisons sur les toits- et la restauration confiée à la prestigieuse agence d’architecture Wilmotte (Paris) en collaboration avec Vincent Brunelle, architecte en chef des Monuments Historiques de France, à Arras.

Le chantier (12 millions d’euros) a duré 14 mois et plus de 100 compagnons de 25 entreprises de tous les corps d’Etat se sont succédés, notamment ceux des entreprises de couverture Limeul et Crété. Ses compagnons ont reprofilé les chenaux, remplacé les épis de faîtage d’après des gravures anciennes et couvert les quelques 96 lucarnes avec de l'ardoise naturelle CUPA 4. Les façades ont été entièrement ravalées, et beaucoup de pierres changées avec badigeon.

Consultez le projet sur le site des architectes Wilmotte.