26/04/2019

Façade ventilée : fonctionnement, structure et avantages

structure d’une façade ventilée

La façade ventilée est le système de bardage le plus efficace pour l’enveloppe des bâtiments actuellement. Cette solution s’ajuste très bien aux tendances d’architecture durable et son installation est très simple. Voulez-vous savoir tout sur le fonctionnement et les avantages du système de façade ventilée ? Nous vous l’expliquons ici !

Les façades qui ne sont pas correctement isolées entrainent une perte énergétique considérable dans les maisons individuelles et d’autre type de bâtiments. Au contraire, la façade ventilée se caractérise par créer une lame d’air dans la façade extérieur du bâtiment qui favorise les économies d’énergie.

La combinaison de la façade ventilée avec une couche isolante extérieure apporte des nombreux avantages tels que l’amélioration de l’isolation thermique et acoustique.

Le système de bardage rapporté

Le système de bardage rapporté ou façade ventilée est composé d’un mur porteur, d’une couche isolante et d’un revêtement fixé au bâtiment sur structure portante. Grace à cette structure, entre le mur porteur et le matériau de revêtement, une lame d’air permet la ventilation.

Normalement il y a une couche isolante entre le mur porteur et le revêtement, mais ce n’est pas obligatoire. Parfois le mur porteur peut être isolant ou le matériau isolant peut se placer à l’intérieur du bâtiment.

Mur porteur

Le mur porteur assure la stabilité de l’édifice. Il doit être suffisamment stable pour soutenir le poids du revêtement et les efforts transmis à travers lui. Ce mur porteur peut être construit avec de la brique, du béton ou du bois, parmi d’autres matériaux. Le plus important est faire le calcul pour s’assurer qu’il soutient le poids du matériel de revêtement par m2.

Lame d’air

La lame d’air a une ouverture dans la partie supérieure et une autre en pied de façade, qui permettent la circulation constante de l’air. Ces ouvertures doivent être protégées correctement pour éviter l’entrée d’eau, car l’eau diminue l’efficacité de l’isolation.

Dans l’ouverture en pied de façade il faut mettre un profilé perforé qui permet la ventilation à travers ses orifices et constitue, en même temps, une protection anti-rongeurs.

ouverture avec profilé perforé en pied de façadeprofilé perforé dans l’ouverture inférieur de la façade ventilée

Dans l’ouverture supérieure il faut installer une tôle métallique d’acrotère qui protège des infiltrations d’eau, laissant un espace suffisamment grand pour permettre la ventilation constante.

ouverture supérieure de la façade ventilée tôle métallique d’acrotère qui protège la façade ventilée

Il est essentiel que la largeur de la lame d’air soit d’au moins 2 cm dans les parties les plus étroites, pour garantir une ventilation adéquate. D’ailleurs, il est recommandé que la surface minimale de ventilation varie selon la hauteur du bâtiment.

Qu’est-ce que cela entraine en termes de performance énergétique ?

Grâce aux différences de température, dans cet espace intermédiaire a lieu un phénomène de convection naturelle appelé l’« effet cheminée ».

Ce phénomène de convection naturelle fait qu’en été l’air chaud monte. Cette circulation a pour effet le renouvellement de la lame d’air intérieur par de l’air plus frais. En hiver, l’air n’est suffisamment chaud pour monter. Il conserve sa température de fait office de zone tampon. Cela évite la surchauffe pendant les mois d’été et aide à mieux conserver la température intérieure du bâtiment pendant les mois d’hiver.

fonctionnement de la façade ventilée en été et en hiver

Par conséquent, la circulation constante d’air de l’extérieur à l’intérieur de la lame est essentielle pour que l’efficacité de la façade ventilée soient optimales. Car elle est la responsable des nombreux avantages qui caractérisent la façade ventilée.

Couche isolante

La couche isolante peut être placée à l’extérieur ou à l’intérieur du logement, mais il est plus recommandé de l’installer à l’extérieur du mur porteur pour garantir une meilleure performance en termes de dilatation et contraction. Quand on installe la couche isolante à l’intérieur de l’édifice, elle ne fait pas partie de la façade ventilée, ce qui empêche qu’elle bouge et transpire.

Cependant dans certains projets, selon les contraintes techniques ou réglementaires, l’isolant ne peut pas être placé en extérieur. Dans ces cas, du point de vue de l’efficacité thermique, c’est mieux de l’avoir à l’intérieur que de ne pas en avoir.

En ce qui concerne les matériaux isolants pour façade ventilée, il y en a plusieurs. Le type et l’épaisseur varie en fonction de la capacité isolante et des besoins particuliers de chaque projet (localisation, orientation, type de construction, etc.).

Matériau de revêtement

On peut choisir parmi beaucoup de matériaux de revêtement, tels que la céramique, les revêtements métalliques, le bois ou l’ardoise naturelle. Le plus important et d’opter pour un matériel de qualité, résistant et durable qui complète l’efficacité de la façade ventilée.

Façade ventilée en rénovation de logements

Dans la rénovation de bâtiments, changer une façade traditionnelle par une façade ventilée est complétement viable. Pour le faire, il faut déposer le matériau existant et nettoyer le mur porteur pour éliminer les possibles défauts avant d’installer le système de façade ventilée.

En outre, dans certaines rénovations, la couche isolante ne peut pas être intégrée au système de bardage rapporté et elle doit être placée à l’intérieur du bâtiment, pour éviter que la façade soit trop large.

7 avantages du système de façade ventilée

Maintenant qu’il n’y a plus de secrets sur la structure et le fonctionnement de la façade ventilée, nous allons présenter les nombreux avantages d’installer une façade ventilée.

avantages de la façade ventilée

1. Évite la condensation et l’humidité

Ce système de façade réduit la condensation et l’humidité provenant de l’intérieur et de l’extérieur du bâtiment. La circulation continue d’air à l’intérieur de la lame d’air entraine une couche de protection additionnelle et élimine les possibles filtrations d’eau entre les joints du matériel de revêtement.

2. Prolonge la vie utile de la façade

La ventilation constante à l’intérieur de la lame d’air améliore la durabilité du matériel de revêtement extérieur, car elle lui maintient sec. La vie utile de la façade se prolonge encore plus si l’on choisit un matériel durable et résistant tel qu’une ardoise naturelle de bonne qualité.

3. Réduit les mouvements structurels

Comme mentionné au début, la lame d’air permet de maintenir une température plus stable dans l’enveloppe extérieur. Comme la structure ne subit pas des variations brusques de température, elle est moins susceptible de souffrir des mouvements de dilatation ou de contraction, ce qui évite l’apparition de fissures et de fentes.

4. Améliore l’isolation thermique et acoustique

La couche isolante est optionnelle, mais en la combinant avec la façade ventilée on améliore considérablement l’isolation thermique et acoustique de l’édifice. Cela entraine divers bénéfices pour la santé, car cela réduit la pollution environnementale et par conséquent les troubles de santé dérivés de l’excès de bruit, tels que le stress ou la fatigue. De même, ce système élimine les ponts thermiques.

5. Augmente l’efficacité énergétique

La façade ventilée facilite le rafraichissement du bâtiment en été et évite les déperditions thermiques en hiver, ce qui favorise aussi bien l’économie d’énergie que le confort. Grâce au système de façade ventilée on peut économiser entre 30 et 40 % du montant de nos factures.

6. C’est très facile d’entretien

L’entretien de la façade ventilée est quasi inexistant, spécialement si vous choisissez un matériau de qualité, tel que l’ardoise naturelle, qui résiste à des conditions climatiques extrêmes.

7. Apporte une valeur ajoutée au bâtiment

L’investissement initial s’amortit grâce à la durabilité, l’efficacité énergétique et le faible coût d’entretien de la façade. C’est donc une excellente solution aussi bien pour les projets de construction neuve que pour les projets de rénovation.

La façade ventilée est une solution très avantageuse du point de vue économique et énergétique. C’est une valeur sûre pour ceux qui misent la durabilité et l’écologie, qui permet en même temps de réduire considérablement vos factures de chauffage et d’augmenter le confort thermique de votre logement.

Voulez-vous profiter de toutes ces avantages et opter pour un système de façade plus durable et efficace ? Notre système de façade ventilée en ardoise naturelle CUPACLAD® est une alternative durable et moderne qui combine la durabilité de l’ardoise naturelle avec l’efficacité du bardage rapporté.