Couverture
13/05/2019

Comment devenir couvreur : formation, missions et aptitudes

Si le métier de couvreur vous intéresse, vous êtes au bon endroit ! Dans cet article on vous raconte tous les détails sur comment devenir couvreur : quelle formation suivre, quelles sont les missions et les aptitudes souhaitables d’un couvreur et d’autres informations sur l’actualité et l’avenir de ce métier artisanal et passionnant.

couvreur coupant l’ardoise naturelle

Quelles sont les missions d’un couvreur ?

Les couvreurs ont des missions diverses qui vont de l’installation et la rénovation de toitures dans des maisons individuelles, jusqu’à l’intervention dans des projets de rénovation de Monuments Historiques ou l’installation de panneaux solaires. Cette variété de prestations attire les plus curieux !

D’un côté, la participation dans la rénovation de monuments exige l’utilisation de techniques anciennes pour préserver l’harmonie. Ces spécificités s’avèrent comme un défi qui fait le couvreur part de la préservation de l’histoire et du patrimoine.

rénovation de toiture avec ardoise CUPA PIZARRAS

D’un autre côté, l’installation de panneaux solaires offre l’opportunité de travailler avec des systèmes modernes et d’apporter notre pierre à l’édifice pour sauver la planète.

toiture avec panneaux solaires en ardoise naturelle

Voici une liste des 10 missions principales du couvreur, sous la direction du chef de chantier ou de son client :

  • Préparation du chantier.
  • Mise en place des échafaudages et des équipements de sécurité.
  • Fixation des liteaux sur la charpente.
  • Préparation de l’enduit nécessaire à la réalisation des scellés et des raccords.
  • Pose des matériaux : ardoises, tuiles, zinc et d’autres.
  • Accomplissement des finitions nécessaires.
  • Mise en place des dispositifs d’évacuation des eaux de pluie, tels que les gouttières.
  • Réalisation des accords des cheminées.
  • Installation de l’isolation thermique.
  • Assurance de l’entretien et les réparations de la toiture réalisée.

En outre, éventuellement, le couvreur peut aussi être en charge de la restauration d’art dans le cadre des Monuments Historiques, comme mentionné précédemment.

restauration de la toiture en ardoise d’Azay le Rideau

Les aptitudes et qualités souhaitables dans le métier de la couverture

Ce métier est parfait pour ceux qui aiment travailler en plein air toute l’année. Cependant, il faut se sentir à l’aise en hauteur !

Les toits de Paris - Tour Eiffel

Un bon couvreur ressort aussi par son sens de la précision et son habilité, car le moindre détail est important pour garantir une toiture d’une qualité optimale. Mais ce n’est pas tout, avoir un bon sens de l’espace et un goût du calcul sont aussi des aptitudes souhaitables dans ce métier.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir couvreur ?

Le métier de couvreur est assez technique alors, si vous souhaitez devenir couvreur, vous devez suivre au moins une formation au niveau CAP, que vous pouvez obtenir dans un lycée professionnel ou en apprentissage. Voici la liste des formations que vous pouvez suivre pour devenir couvreur :

Formations Niveau CAP pour devenir couvreur

  • CAP Couvreur
  • CAP Étancheur du BTP et des TP
  • Mention Complémentaire (MC) en zinguerie

Formations Niveau BAC pour devenir couvreur

  • BAC Pro Intervention sur le patrimoine bâti option couverture
  • Brevet Professionnel (BP) Étanchéité du bâtiment et des travaux publics
  • BP de couvreur

Formations Niveau BAC+2 pour prendre des responsabilités

  • BTS SCBH – Systèmes constructifs bois et habitat
  • BTS Enveloppe du bâtiment : conception et réalisation
  • BTS Bâtiment

C’est important de préciser qu’il existe également des CQP pour se professionnaliser : le CQP d’ouvrier professionnel couvreur chaumier et le CQP technicien d’étude et de chantier en couverture.

Spécialisations du métier de couvreur

Ce métier offre la possibilité de se spécialiser ou d’être multi compétent, selon la demande et les envies de chacun.

couvreurs dans un chantier à Bordeaux

La diversification des prestations dont nous avons parlé avant (installation, rénovation, Monument Historique, systèmes de panneaux solaires, etc.) permet aux apprentis couvreurs et professionnels confirmés de se spécialiser, par exemple, dans un type de matériau ou dans un domaine particulier.

toiture en ardoise Immeuble Haussmann à Paris

Il est possible aussi de rester multi compétent en se spécialisant en même temps dans un domaine tel que l’isolation ou l’installation de systèmes solaires. Les débouchés sont presque infinis !

Pour conclure, nous allons parler brièvement de l’état actuel du métier. Grâce à son caractère fonctionnel à la fois qu’artisanal, le chômage n’as pas vraiment touché ce métier. La couverture est une profession qui permet soit de travailler dans une entreprise ou à compte propre, ce qui augmente les possibilités !

couvreurs dans un toti

En outre, le métier de couvreur permet d’évoluer beaucoup avec l’expérience… Vous pouvez devenir chef de chantier, chef d’équipe, étancheur bardeur, etc.

Nous souhaitons que cette guide vous ait été utile pour éclaircir des doutes sur cette profession passionnante ! Si vous avez encore des questions ou juste de la curiosité, voici une petite liste de sites web pour en savoir + sur le métier de couvreur :